Les quatre derniers titres en anglais de la série “Swallows an Amazons” d’Arthur Ransome
Arthur Ransome série Hirondelles et Amazones ouvrir menu fermer menu

Les titres anglais non traduits

The Big Six Missee Lee

(accès direct en cliquant / touchant)

Jusqu’à une date récente ils étaient cinq, car seuls les sept premiers titres de la série des Swallows and Amazons avaient été traduits dans notre langue et publiés dans la collection Heures Joyeuses de l’éditeur G. T. Rageot.

Aux numéros 9 et 10, dont vous voyez les couvertures ci-dessus s’ajoutaient donc les 8, 11 et 12. Le huitième titre, Secret Water, a dû attendre 2019 pour rejoindre la cohorte des sept premiers en devenant au passage L’Archipel Secret grâce à une traduction “maison”. Et nous avons ajouté récemment Les Pictes et les martyres, traduction “maison” du numéro 11 The Picts and the Martyrs, et Des Grands Nordiques ?, traduction “maison” du douzième et dernier, Great Northern?.

Pourquoi ces titres non traduits ?

Georges et Tatiana Rageot, fondateurs des éditions G. T. Rageot et créateurs de la collection Heures Joyeuses, y publièrent de 1945 à 1951 les sept traductions françaises, et s’associèrent ensuite aux Éditions Hatier, et c’est peut-être cet éditeur qui prit la décision de ne pas traduire de nouveaux titres.

Quels que soient les décideurs, ils ont peut-être été influencés par l’évolution de l’atmosphère des récits, devenue beaucoup plus “défensive” à partir du neuvième titre : dans The Big Six, le seul but de nos six jeunes est de dépêtrer leurs trois amis du Mort et Gloire d’une accusation injuste et dangereuse. Dans Misse Lee, pendant la plus grande partie du récit, les jeunes et le “capitaine Flint” sont prisonniers des pirates chinois, et leur seul souci est de survivre et de s’évader. Dans The Picts and the Martyrs, le souci dominant des Amazones est que leur grand-tante ne découvre pas la présence des “D”, l’idéal étant donc “qu’il ne se passe rien”. Et c’est seulement dans Great Northern? que nos jeunes héros retrouveront un projet véritablement entraînant.

Les 12 titres au fil des années :

Ci-dessous, les dates de première édition des douze titres de la série, qui donnent une idée de la façon dont l’inspiration d’Arthur ransome a évolué au fil des années, et les dates d’édition des traductions françaises.

Après ?

Arthur Ransome avait 63 ans à la parution de Great Northern?, sa santé commençait à lui donner quelques soucis, aussi mit-il son activité de romancier en veilleuse. Mais un écrivain ne s’arrête jamais vraiment et, après son décès en 1967, on découvrit dans ses papiers l’ébauche d’un treizième titre, Coots in the North.

Dans ce dernier livre, il imagine un voyage des “Mort et Gloire”, personnages du Club des Foulques et de The Big Six, depuis les Norfolk Broads jusqu’au fameux lac des premiers romans, et quelques péripéties avec les Amazones et le “capitaine Flint”.

Les chapitres déjà terminés ont été rassemblés par Hugh Brogan, avec quelques autres écrits, dans un livre intitulé Coots in the North and others stories, publié par Jonathan Cape en 1988.

 

Pour nous écrire : contact@livres-ransome.net